samedi 10 novembre 2012

2060

• Le président de l'Autorité Palestinienne menace de s'immoler par le feu à la tribune de l'Assemblée Générale de l'O.N.U. Il entend protester ainsi contre le sort fait à ses concitoyens et attirer l'attention internationale sur leur détresse.
Il y renonce au dernier moment, faute de spectateurs. (voir aussi 2044, 2046, 2072)

3 commentaires:

  1. Je m'inquiète, vous ne parlez pas des Syriens.
    Syrien n'est dit à leur sujet c'est peut-être qu'ils se sont auto-éliminés. Isn't it ?

    RépondreSupprimer
  2. Houlà ! La question est donc :

    Que s'est-il passé en Syrie depuis 50 ans ?

    Bon, j'essaie de résumer :
    Après des années d'affrontement entre l'armée loyaliste et les rebelles, le président Bachar Al-Assad prend la fuite.
    Il est arrêté (sain et sauf). Mais son sort envenime les tensions internes et divise le pays.
    Il est finalement confié au TPI de la Haye, jugé et condamné à 78 ans de détention.
    Pendant ce temps, la Syrie connaît de continuels déchirements politiques et confessionnels et expérimente presque toutes les combinaisons institutionnelles possibles :
    - une éphémère assemblée constituante
    - un éphémère régime parlementaire
    - un coup d'Etat militaire
    - une éphémère Union avec l'Egypte
    - l'indépendance de la partie Kurde (dont Alep)
    - un nouveau coup d'Etat
    - une République sunnite
    Les nostalgiques du régime ba'athiste entretiennent une guerre larvée contre les autorités quelles qu'elles soient et tous les régimes successifs.
    A Damas, la statue de Al-Assad sur laquelle les habitants étaient encouragés à venir cracher (et les pigeons à fienter) devient un lieu de culte, perpétuellement fleuri malgré une étroite surveillance. La photo du président déchu circule sous le manteau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci à vous. Je suis rassuré et presque heureux.

      Contrairement à l'opinion imposée au peuple Frankistanais par la presse officielle, je peux comprendre la nostalgie du régime ba'athiste, et ce malgré la répulsion que m'inspire la république islamique d'Iranium.

      Bonne continuation, pour toutes les générations à venir :c)

      Slts,
      Nostromecus

      Supprimer